SANMDI GLORIYA - 15 AVRIL 2017

Le Samedi de Pâques, appelé Sanmdi Gloriya, est particulier car il marque le signal de la reprise des festivités diverses et variées et notamment des swaré bèlè après quarante jours d'interruption.

Le Bèlè est donc mis à l'honneur à l’occasion de ce week-end dit « saint ». C'est un rendez-vous incontournable et pérenne, conséquence d’une tradition catholique d’un autre âge, inscrit depuis des décennies dans le calendrier du Danmyé-Kalennda-Bèlè.

Cette reprise est consacrée au rythme et à la pratique du Danmyé (Ladja), premier art martial martiniquais.

Les combattants, autrefois appelés Majò car le combat pouvait aller jusqu’à la mort, se réunissent pour combattre et prendre l'énergie auprès du tambour. S'en suit la Swaré à proprement parler où tous les acteurs de Lawonn Bèlè se retrouvent pour célébrer le Bèlè.

BOUKAN

la tradition s’est installée en Ile-de-France grâce à l'association Boukan situé à Issy-Les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine avec la "Swaré Bèlè du Sanmdi Gloriya"

DANMYE SANMDI GLORIYA

Le "Danmyé Sanmdi Gloriya" du Lamentin est proposé par Sonia Marc alias La Sosso (Chef du Service Patrimoine, Culture et Tradition Populaires de l'Office Culturel du Lamentin) depuis presque vingt ans.

SWARE BÈLÈ CASERUS

L’incontournable Swaré Bèlè à Sainte-Marie organisée par Félix Casérus, l’un des Maîtres du Bèlè de Sainte-Marie, au Pitt Casérus.


Écrire commentaire

Commentaires : 0