Le Père de la Flûte des Mornes

Monsieur Max Cilla est et sera l'un des rares Artistes qui forcera toujours mon admiration.

 

 

Esquissons les contours d'un Être Sage que j'ai eu le privilège de croiser sur ma route, et que je vous invite à rencontrer.

 

Au-delà du Musicien généreux et talentueux, au-delà de cet Héritage qu'il nous a déjà légué (la précieuse Flûte des Mornes), nous devons absolument réaliser à quel point cet Homme est Vrai.

Chacune des personnes qui le côtoie pourrait en témoigner: travailler la Musique avec Monsieur Cilla revient à faire résonner sa propre Musique intérieure quelle qu'elle soit.

 

"Un Puits de Sagesse", comme j'aime à l'appeler, qui témoigne lors de chaque conversation de la Beauté du Tout, de la Force de l'Esprit, de l'Amour de Soi et de notre Lumière qui doit rayonner non pour Soi mais pour l'Autre...

 

Ce grand Musicien, reconnu par certains comme le Père de la Flûte des Mornes, est pour moi l'un des Chantre de notre Tradition. Il mérite, à ce titre, une Reconnaissance, un Respect et une Déférence inconditionnels.

 

N'attendons pas qu'il rejoigne les étoiles pour nous en apercevoir: c'est aujourd'hui et maintenant que nous devons lui témoigner notre Gratitude pour sa contribution à la Culture Martiniquaise.


Eugène Mona rend Hommage à Max Cilla