Marie et Marie-Anne Rastocle

Certains les appellent « répondèse ». D’autres, « la voix dèyè ». Marie et Marie-Anne Rastocle sont les deux choristes qui accompagnent les Maîtres du bèlè lors des soirées bèlè.

 

La moins âgée, Marie, est l’épouse de Benoît Rastocle, chanteur dans le groupe. Elle a effectué ses débuts en 1976. « J’avais pris l’habitude de suivre Benoît lors des entrainements qu’il faisait avec des jeunes chez les Vigné à Reculée. Ma mère Agnès Kana faisait les chœurs et un jour, elle m’a sollicité pour l’accompagner et je n‘ai pas hésité… ». Depuis, Marie poursuivit l’aventure auprès de son mari.

 

 

Elle a eu ainsi l’occasion non seulement d'écumer les soirées bèlè en Martinique mais à faire des voyages à la Dominique, à Narbonne dans le sud de la France, au Brésil, en Afrique et ailleurs…

 

Marie-Anne de son côté, l‘épouse du tambouyé Paul Rastocle, n’a pas eu le loisir de découvrir ces horizons lointains. Lorsqu’elle avait douze ans et que son père organisait des soirées bèlè, elle n’avait pas encore l’âge requis pour danser, alors elle faisait les chœurs. Plus tard quand elle s’est mariée, elle avait fait le choix de s’occuper de ses enfants. Paul son époux a joué pendant douze ans avec Eugène Mona. Elle le regardait partir dans les soirées et tournées à l’étranger.

Et c’est en 1985, à la naissance de son dernier enfant qu’elle a pu rejoindre son mari dans le groupe où il évoluait pour qu’elle fasse partie des chœurs. Pour Marie et Marie- Anne Rastocle, le bèlè représente beaucoup et elles ont la fierté d’écrire à côté de leurs maris et des autres Maîtres du bèlè l’histoire, d’assurer la transmission du bèlè à la jeune génération. « Nous avons l’impression de faire partie du patrimoine, indiquent- elles en chœur. Partout où nous nous déplaçons, nous sommes accueillies avec ferveur au même titre que les Maîtres. Les gens nous félicitent et cela nous va directement au cœur, peut- être qu’un jour nous serons reconnues comme des « Maîtresses du bèlè ».

 

Pierre Sotier - Correspondant local de presse, à France-Antilles Martinique